Peau abimée

Comment le calcaire « encrasse » vos artères… ? 16


Merci de partagerShare on Facebook263Share on Google+2Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn7Pin on Pinterest0


Photo: Chauffe eau et calcaire

Le « calcaire » et votre corps…

Le racourcis est un peu court mais pas tant que
cela! 
Outre le fait que le calcaire abîme vos appareils
électroménagers, il n’est pas anodin pour votre santé! 

Regardez  un peu…

  • Le calcaire et votre santé:

La plupart de ceux qui achètent de l’eau en bouteille pour

leur consommation, cuisine avec de l’eau du robinet pour

des raisons financières et pratiques. Rares sont les

privilégiés qui utilisent de l’eau minérale pour

préparer leurs boissons : thé, café, tisanes, potages;

et encore moins pour cuisiner : riz, pâtes, pommes

de terre ou simplement pour rincer les légumes.

Beaucoup pensent qu’en faisant bouillir l’eau du robinet,

ils éliminent ainsi les éléments nocifs. Ceci est partiellement

faux car, certes ils détruisent les microbes, mais concentrent

les éléments indésirables. La quantité de chlore reste

quasiment identique. Le Professeur Henri Schroeder,

spécialiste mondial en matière de minéraux, affirme que

nous ne pouvons assimiler tout au plus qu’ 1% des

minéraux contenus dans l’eau, et que les minéraux

inassimilables encrassent notre organisme (faits 

confirmés par le Professeur Degrez, selon lequel le calcium de l’eau

ne peut être absorbé par l’intestin). Ces recherches

peuvent être confirmées par de banales observations.  Dans

certaines régions où l’eau du robinet est très calcaire, on 

retrouve malgré tout des personnes souffrant de déminéralisation

et de décalcification. Le calcaire se transforme en

tartre sous l’effet de la chaleur (ce qui se traduit par un

dépôt blanc dans les casseroles, …) qui se dépose dans

notre organisme et l’encrasse.  On parle plus d’eau douce

sans calcaire ou dure avec, c’est plus juste.

La forte teneur  de l’eau en « calcaire » n’est elle pas à mettre

en rapport avec les 3.500.000 problèmes annuels de calculs

rénaux en France!

 

  • Les effets du calcaire sur votre corps

    • Sur votre peau et vos cheveux

      Peau abimée

Votre peau tiraille ? Avant d’acheter toute la panoplie des

produits de beauté de votre parfumerie, avez-vous pensé

à vérifier la dureté de votre eau ? Lorsqu’on prend une douche

 ou un bain, le calcaire se dépose sur l’épiderme sous la

forme de petites aiguilles. Plus l’eau est chaude, plus la

quantité de calcaire déposé sur la peau sera importante.

Veillez dans un premier temps à réduire la température 

de l’eau pour atténuer ce phénomène. Après une douche

à l’eau calcaire, la peau est irritée, elle démange et

présente des rougeurs. Ces désagréments ne sont d’ailleurs

pas forcement soulagés par une crème hydratante ou

émolliente, car les cristaux de calcaire restent sur la peau.

Ce genre de précaution peut finalement revenir très cher

alors qu’il suffit souvent d’utiliser un filtre anticalcaire 

pour résoudre ce problème. Les douches à l’eau calcaire 

peuvent entrainer des maladies de peau comme le

psoriasis ou l’eczéma chez l’adulte et l’enfant. L’utilisation

plus importante du savon peut aussi assécher la peau et

entrainer une dermatite atopique. Les nourrissons

sont particulièrement touchés par cette affection cutanée dont il est

très difficile de se débarrasser. En conséquence, votre

peau s’assèche et s’abîme plus rapidement

en particulier si elle est confrontée à de grands froids

ou d’importantes chaleurs qui l’éprouvent. De plus, une peau

sèche demande souvent plus de soins comme des

crèmes hydratantes et réparatrices, investissement qui

pourrait être évités grâce à l’installation d’un adoucisseur

d’eau  écologique (éviter le rejet d’eau saumatre comme on le

voit avec les adoucisseurs classiques. Les bénéfices financiers

s’en ressentiront sur le temps et rendront  vos bains et

douches beaucoup plus confortables.

 

  • L’effet sur vos cheveux:

    chevelure

Vos cheveux font grise mine ? Si le calcaire abîme la

peau, il s’attaque aussi au cuir chevelu qui peut être durement

irrité. Cela provoque les mêmes symptômes que sur la

peau, notamment des démangeaisons et irritations

de différentes natures. De plus, les cheveux souffrent

de l’eau dure, ils sont plus ternes, plus fragiles et cassants.

Cela demande souvent un surcoût des dépenses en soins

et shampoings dont l’action est limitée par le calcaire et

demande par conséquent plus d’efforts pour réparer vos cheveux.

  • Votre solution:

Une eau adoucie vous offrira:

  • du confort et
    • Une vaisselle qui garde tout son aspect d’origine
    • Préserve le revêtement des sanitaires : inox, émail, verre…
  • des économies,
    • Une protection des canalisations en veillant à ne pas
      produire une eau corrosive et agressive,
    • Bénéfique à tout l’électroménager : machine à laver,
      bouilloire, joints, résistances…
    • Facilite l’entretien des toilettes et de la salle de bains
      (économie sur les produits d’entretien)…
    • ECONOMISEZ plusieurs centaines d’euros en vous
      équipant d’un adoucisseur « écologique ».
  • une chevelure plus brillante et solide.

  • une peau douce est protégée
  • vos humeurs (liquides corporelles) plus fluides

 

Pour découvrir ce qui correspond à votre

domicile il est nécessaire de tester

la dureté de l’eau. Pour cela,

remplissez le formulaire

en haut de la page!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires sur “Comment le calcaire « encrasse » vos artères… ?

  • OLIVAUX Yann

    Bonjour,

    Un extrait du livre « La nature de l’eau » pour ne pas tomber dans des raccourcis simplistes; la biodisponibilité des minéraux dans l’eau, ce n’est pas « noir ou blanc » :

    … »Par ailleurs, il faut noter que les études scientifiques sur la faible ou non- biodisponibilité des minéraux de l’eau étayant les thèses de la BEV sont peu nombreuses en comparaison de celles des « minéraliers » et ne comportent malheureusement pas de références bibliographiques précises. En voici des exemples : « Le Pr Henry Schroeder, autorité mondiale en matière de minéraux, déclare que nous ne pouvons assimiler qu’1 % au plus des minéraux contenus dans 1’eau et que les minéraux inassimilables encrassent l’organisme. Faits confirmés par le Pr P. Desgrez (membre de l’Académie de médecine) qui dit que le calcium de l’eau n’est pas absorbé par l’intestin…Pour le Dr P. Bressy, les hétérotrophes (hommes, animal) sont incapables d’assimiler directement le minéral sauf par l’intermédiaire des autotrophes. Selon le Dr A. Passebecq, les minéraux doivent être sous forme organique, donc passés par l’intermédiaire du végétal pour être assimilés correctement et pour le Dr R. Franc, il est en effet prouvé
    que les éléments comme le calcium et le magnésium sont mieux utilisés par l’organisme lorsqu’ils sont sous la forme de complexes organométalliques, comme ils se trouvent dans les végétaux. »

    Ces citations que l’on trouve en copié collé dans des textes sur la BEV sont critiquables pour au moins trois raisons. La première est l’absence de références bibliographiques. La seconde est que certaines d’entre elles présentent des constats qui ne sont pas étayés par des résultats expérimentaux. La troisième, qui est sans doute la plus scientifiquement problématique, est que l’étude épidémiologique américaine de H. Schroeder aboutit à la conclusion qu’il existe une corrélation inverse entre la dureté de l’eau et la prévalence des maladies cardiovasculaires ! La question que nous soulevons ici ne porte pas sur la pertinence de la conclusion de cette étude mais sur le fait que certains écrits de la BEV prêtent au Pr Schroeder des propos en contradiction avec ses travaux.

    Cette remarque critique sur la question de la biodisponibilité des minéraux présents dans l’eau, n’enlève rien à la pertinence des observations de ces médecins ou chercheurs mais soulignent la différence de moyens de recherche et de crédits financiers pour étayer les points de vue respectifs entre partisans et adversaires de la préconisation des eaux minérales. Pour autant, les études commanditées par les « minéraliers » ne sont pas un gage d’impartialité scientifique tant les enjeux financiers du marché de l’eau en bouteille actuel et futur sont colossaux. »…

    Je rajouterai que personne ne parle des transporteurs des minéraux comme les acides organiques faibles (acide citrique du citron, acide acétique du vinaire, acide orotique du petit lait…) ou certains acides aminés. Sans ceux-ci, les minéraux ne peuvent etre correctement assimilés…

    Bonne lecture

    Yann Olivaux

  • Descartes

    Hahaha!!! Comme Bob, j’ai bien rigolé moi aussi! Les prétendus effets néfastes du calcaire sur la santé reportés dans ce billet sont complètement faux et stupides. Le calcaire est composé de calcium et de magnésium, éléments essentiels pour être bien portant. On peut lire ci-dessus « Le calcaire se transforme en tartre sous l’effet de la chaleur qui se dépose dans notre organisme et l’encrasse. » C’est une honte d’affirmer une telle ineptie. Le calcaire se transforme en tartre dans une casserole ou des canalisations, oui. Mais dans le corps humain le calcaire est assimilé, il ne se transforme pas en tartre, et ne bouche rien du tout! On peut lire plus bas dans un commentaire de Damien un raisonnement raccourci et non étayé qui brandit le spectre de l’ostéoporose : hé bien justement, boire de l’eau calcaire réduit considérablement les risques d’ostéoporose puisque cela apporte du calcium à l’organisme et en particulier aux os. Pour ceux qui n’aiment pas les produits laitiers et qui sont en déficit de calcium, boire de l’eau calcaire est justement une bonne solution pour avoir des apports en calcium. Allez, une petite nuance à ces critiques : effectivement l’eau calcaire assèche un peu la peau, ouh la la! Vite, achetez des systèmes pour filtrer l’eau! Il paraît que les plus chers sont les meilleurs! 😉

    • dandamien Auteur de l’article

      Bonjour et merci pour votre commentaire,

      En réponse, je vous laisse lire l’article de la Fondation pour la Recherche
      Médicale qui écrit noir sur blanc, je cite:
      « L’athérosclérose consiste en la formation, dans la paroi des artères, de plaques
      d’athérome : un dépôt de cholestérol, puis de calcaire et de cellules, qui
      s’entoure d’une chape fibreuse. »
      https://www.frm.org/recherche-medicale/atherosclerose

      Le calcaire n’est pas assimilé dans le corps humain comme les minéraux qui
      proviennent des eaux minérales. Il est précisez ici que les minéraux qui viennent
      des « cailloux » sont inorganiques et donc pas assimilés par nous les humains!
      Effectivement pour faire que le corps ne soit pas pollué par ce calcium
      inorganique qui vient du lait de vache ou des eaux, il tamponne ce calcium inorganique
      par le propre calcium des os!
      Vous trouverez la réponse sur les minéraux en lisant les
      rapports des travaux du Prof Marc Henry ici:
      https://prmarchenry.blogspot.fr/2015/02/absorption-des-mineraux.html

      Cela a été démontré il y a longtemps par un prix Nobel, par Louis Claude Vincent
      , etc…

      • Descartes

        Je suis allé lire les articles auxquels vos deux liens font référence. Vous vous servez de ces études sérieuses en les détournant pour appuyer vos propos de mauvaise foi qui véhiculent des idées complètement fausses, c’est honteux.
        L’article de la Fondation pour la Recherche Médicale explique clairement que les causes principales de l’athérosclérose sont le mauvais cholestérol, le tabagisme, l’obésité, et le diabète. L’ingestion de calcaire n’est pas du tout mis en cause! Vous vous servez de la description des symptômes de cette maladie en sous-entendant insidieusement qu’ils en sont la cause. C’est un peu comme si vous disiez qu’on attrape un cancer quand on a trop de cellules, alors que nous sommes constitués de cellules!
        Quand à l’article du professeur Marc Henry, il explique très bien aussi que les minéraux sont essentiels pour la santé, et en particulier le calcium (contenu dans le calcaire). Vos propos sur la non assimilation des minéraux par le corps humain sont complètement absurdes et n’ont aucun sens scientifique. Chimiquement parlant un minéral, d’où qu’il provienne, est forcément inorganique! Ensuite le calcium, qu’il soit dans les os, dans l’eau, dans une roche, etc…, est toujours la même molécule. Le calcium des os est exactement le même que le calcium des roches! Ce que l’article du professeur Marc Henry explique, pour résumer, c’est qu’il est important d’avoir un apport équilibré en toute sorte de minéraux afin de bien les assimiler. Si des minéraux sont mal assimilés, ils sont évacués du corps pas voie naturelle (urine, selles), et cela peut entraîner des carences pour le corps, mais en aucun cas une cristallisation minérale à l’intérieur du corps.
        J’invite les gens qui lisent ces commentaires à prendre le temps d’aller lire le lien vers la Fondation pour la Recherche Médicale pour constater par eux-mêmes qu’il n’y a strictement aucun rapport entre l’ingestion de calcium et l’athérosclérose. Le lien vers le blog du professeur Marc Henry est très intéressant mais il vous faut des bases scientifiques pour le comprendre (ou demandez à quelqu’un de votre entourage qui est un peu scientifique de vous l’expliquer).
        Ne vous laissez pas entourlouper par les fausses explications de Damien qui fait dire des choses complètements fausses à des scientifiques respectables qui seraient furieux de voir leurs propos détournés pour affirmer des inepties. Le seul but des créateurs de cette page web est de vous faire peur afin que vous leur achetiez des systèmes de filtration pour votre eau de robinet.

        • dandamien Auteur de l’article

          Merci pour vote commentaire mais je ne détourne pas les dires scientifiques!

          “L’athérosclérose consiste en la formation, dans la paroi des artères, de plaques
          d’athérome : un dépôt de cholestérol, puis de calcaire et de cellules, qui
          s’entoure d’une chape fibreuse.”
          https://www.frm.org/recherche-medicale/atherosclerose
          Ce calcaire trouver dans les artères vient d’ou alors?
          Et je vous parle pas des artères (tissus) ou l’on trouve du calcium à gogo (calcification de celles-ci)!!!
          « Nul besoin d’être polytechnicien, ministre, ou professeur de cardiologie dans
          une université parisienne pour comprendre qu’il vaut mieux ne pas avoir de
          calcium dans ses coronaires ; ce qui ne veut certes pas dire qu’en avoir
          « un peu » soit une catastrophe ; surtout si dès lors on suit attentivement
          les conseils du gentil Dr de Lorgeril… »

          Marc Henry explicite trés bien que les minéraux que l’on boit ne sont pas et
          ne peuvent pas être assimilés par notre corps car nous sommes des hétérotrophes!
          Je cite:
          Croire qu’il suffit de boire de l’eau minérale pour avoir sa ration quotidienne de
          minéraux et d’oligo-éléments est un leurre total entretenu par les vendeurs d’eau
          en bouteille qui ignorent superbement les lois de la physico-chimie colloïdale
          pour justifier le prix très élevé de l’eau qu’ils vendent.

          Je vous laisse découvrir la vidéo de Jacques Collin!
          https://youtu.be/jqC6YqwUQAU

          Le Dr Claude Danglot qui a travaillé pendant 30 ans sur la qualité des eaux dit:
          « il n’y a pas une eau qui ne rend pas malade à long terme »
          Alors, le calcaire est certainement moins néfaste que les autres polluants qui sont
          dans l’eau mais il faut que l’eau soit la moins chargée possible car elle ne fera
          pas son rôle… « L’eau est plus importante par ce qu’elle emporte que par ce qu’elle
          apporte » Louis Claude Vincent et Jeanne Rousseau.
          Alors oui, et c’est bien triste il faut filtrer et revivifier son eau! On trop abimé
          la nature!

          • Descartes

            Nul besoin d’être polytechnicien, ministre, ou professeur de cardiologie dans une université parisienne pour comprendre que votre site est un attrape-nigauds 🙂

          • dandamien Auteur de l’article

            Bonjour et merci pour votre réponse… C’est votre droit de boire
            de l’eau de la qualité qui circule dans le réseau!

  • Bob denard

    J’ai bien rigolé merci. J’avais rien lu d’aussi stupide depuis longtemps et je me demande pourquoi je n’ai pas eu d’occlusion intestinale, vu que je bois de l’eau du robinet depuis 30 environ…Merci les études américaines et les pseudo spécialistes….achetez des adoucisseurs et des carafes philtrantes…achetez…achetez pour votre santé….

    • dandamien Auteur de l’article

      Vous avez le droit de rigoler et de juger !
      Il est vrai que les spécialistes n’y comprennent rien
      comme M. Servan Schreiber ou autres…
      Je vous souhaites de bien vous porter et
      de prendre soin de votre santé!
      Belle continuation!

  • SAVARY KATIA

    « les minéraux inassimilables encrassent notre organisme » et « le calcium de l’eau
    ne peut être absorbé par l’intestin » … pardon mais je ne comprends pas bien comment un minéral qui ne passe pas la barrière intestinale peut « encrasser » l’organisme! Je n’ai pas lu les études que vous citez mais je relève déjà une contradiction…

    • dandamien Auteur de l’article

      Bonjour,

      Ce constat est l’étude faite par un Professeur de Médecine spécialiste de l’eau. Il n’y a pas que du calcium dans l’eau et je vous fais par que seulement 25 à 45% du calcium de l’eau est biodisponbible pour notre corps. Les minéraux « non digérés par les végétaux » sont transportés dans le sang
      et sont neutralisés souvent par les ions calciums des os (entrainant l’ostéoporose aussi!) et éliminés par les reins qui sont souvent en surcharge car le corps les stock afin d’évacuer d’autres polluants plus toxiques pour le corps!
      Belles fêtes.

  • OLIVAUX Yann

    Bonjour Damien. Concernant l’étude du Pr Schroeder, voici mon commentaire de 207 dans « La nature de l’eau, 276 et 277 : « il faut noter que les études scientifiques sur la faible ou non- biodisponibilité des minéraux de l’eau étayant les thèses de la BEV sont peu nombreuses en comparaison de celles des « minéraliers » et ne comportent malheureusement pas de références bibliographiques précises. En voici des exemples 22 : « Le Pr Henry Schroeder, autorité mondiale en matière de minéraux, déclare que nous ne pouvons assimiler qu’1 % au plus des minéraux contenus dans 1’eau et que les minéraux inassimilables encrassent l’organisme. Faits confirmés par le Pr P. Desgrez (membre de l’Académie de médecine) qui dit que le calcium de l’eau n’est pas absorbé par l’intestin…Pour le Dr P. Bressy, les hétérotrophes (hommes, animal) sont incapables d’assimiler directement le minéral sauf par l’intermédiaire des autotrophes. Selon le Dr A. Passebecq, les minéraux doivent être sous forme organique, donc passés par l’intermédiaire du végétal pour être assimilés correctement et pour le Dr R. Franc, il est en effet prouvé
    que les éléments comme le calcium et le magnésium sont mieux utilisés par l’organisme lorsqu’ils sont sous la forme de complexes organométalliques, comme ils se trouvent dans les végétaux. »

    Ces citations que l’on trouve en copié collé dans des textes sur la BEV sont critiquables pour au moins trois raisons. La première est l’absence de références bibliographiques. La seconde est que certaines d’entre elles présentent des constats qui ne sont pas étayés par des résultats expérimentaux. La troisième, qui est sans doute la plus scientifiquement problématique, est que l’étude épidémiologique américaine de H. Schroeder aboutit à la conclusion qu’il existe une corrélation inverse entre la dureté de l’eau et la prévalence des maladies cardiovasculaires ! La question que nous soulevons ici ne porte pas sur la pertinence de la conclusion de cette étude mais sur le fait que certains écrits de la BEV prêtent au Pr Schroeder des propos en contradiction avec ses travaux

    Yann Olivaux